Espace PARENTS

Espace ENSEIGNANTS

BTS CRSA

 

      Le technicien supérieur CRSA est un spécialiste des équipements automatisés présents dans des secteurs aussi variés que l'exploitation de ressources naturelles, la production d'énergie, la transformation de matière première, le traitement de l'eau ou des déchets, l'agroalimentaire, l'industrie pharmaceutique, l'industrie cosmétique (y compris le luxe), la robotique, la réalisation d'équipements pour les handicapés et pour le service à la personne, le pilotage d'installations de spectacle ou de loisirs, la fabrication de produits manufacturés (mécanique, automobile, aéronautique et autres), la distribution de produits manufacturés, l'industrie automobile, les transports, la manutention, l'emballage, le conditionnement.

 

Conçus pour répondre à des besoins spécifiques, ces systèmes automatiques sont réalisés sur mesure et fabriqués à l'unité ou en petite série pour des clients exigeants. Traditionnellement très présent dans les industries manufacturières, le futur titulaire de ce diplôme trouve maintenant sa place dans des entreprises très diverses lui confiant des activités professionnelles nouvelles suivant les nombreuses évolutions des systèmes automatiques et des équipements automatisés.

 Une pédagogie unique basée sur le projet. Des compétences validées pour l'examen !!

 Le projet porte sur la conception, la réalisation ou l’amélioration d’un système automatique dans un environnement de production.

Téléchargez la présentation de la formation en cliquant sur le lien ci-dessous :

Nos plateaux techniques

Les entreprises partenaires des projets

 

 

 

 

 

 

 

43éme OLYMPIADES DES METIERS Région Nord Pas de Calais

Bendron DESORT Médaille de Bronze dans la catégorie Controle Industriel

Appel à projets

« Appel à projets »

Le projet porte sur la conception, la réalisation ou l’amélioration d’un système automatique dans un environnement de production.

Il se déroule au cours de la deuxième année de formation de septembre à juin, en plusieurs phases :  étude avant projet, réalisation, test et intégration.

Un projet est réalisé par une équipe de 4 à 8 étudiants, encadré par l'équipe d'enseignants et un tuteur d'entreprise. Une journée par semaine est consacré au projet.

Les compétences évalués dans le cadre de l'épreuve E62 : conduite et réalisation d'un projet sont :

  • Élaborer tout ou partie du dossier de réalisation, du dossier de tests et du dossier système remis au client.
  • Réaliser, tester, intégrer tout ou partie d’un système automatique.
  • Mettre en service et valider la conformité d'une solution par rapport à son cahier des charges.
  • Rendre compte sur les dispositions prises en matière de sécurité et de développement durable.

 Une convention est établie entre l'établissement et l'entreprise, elle fixe les modalités d'organisation.

 Notre équipe d'enseignants et nos plateaux techniques nous permettent de préparer nos étudiants à utiliser les dernières techniques et innovation pour l'industrie.

Automate, IHM : Siemens, Schneider, Allan Bradley

Variateur de vitesse

Ligne de production robotisé : Kuka, ABB, Fanuc

Logiciel de conception mécanique et électrique  : Solidworks, SeeElectrical, …

Pour plus d'informations et renseignements n'hésitez pas à contacter : S. Boutonné – Chef de travaux

Emai l : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tél : 06 45 07 85 54

Tél : 03 27 22 70 27

Présentation à télécharger : 

 

Exemple de projet réalisé : Soudeuse G2 avec l'entreprise MARIT

Contexte : l'entreprise désire moderniser son système de production en intégrant des matériels récents, et garantir la sécurité de son système pour la mise en conformité et le respect des normes en vigueur.

 

Présentation : Le principe de fonctionnement de la soudeuse G2 est de souder à chaud le maillon d’une chaine après cintrage. Le soudage est réalisé par la combinaison de l’application d’une forte intensité de courant électrique et la pression sur les deux faces à souder par deux mors de serrage. On préchauffe tout d’abord la maille grâce à un courant électrique, ensuite à l’aide de l’avance et recul rapide de la table (étincelage), on crée un arc électrique qui chauffe les deux extrémités de la maille jusqu'à’ à 800°C, permettant ainsi la soudure de la maille par pression réalisée par une avance rapide de la table (refoulement).

 

Objectifs : L’objectif du projet est la modernisation de la soudeuse avec changement de la détection de la position de la table. Cela comprend :

  • la réalisation complète de l’armoire électrique de commande

  • l’incorporation d’un coffret comprenant la partie puissance

  • l’amélioration de la sécurité (cartérisation, ajout de capteur de sécurité, ajout d’arrêt d’urgence, insertion d’un système pare-étincelle

  • implantation d’un interface homme machine

  • implantation d’une nouvelle règle linéaire de positionnement de la table mobile

  • mise en réseau Ethernet de la machine.